Affichage du lecteur audio
Sound Bombs
Sound Bombs Ken Gregory (2001)

En octobre 2001, Ken Gregory de Winnipeg est en résidence à Avatar. Il travaille sur le projet Sound Bombs, en continuité avec ses installations sonores portables.

En octobre 2001, Ken Gregory de Winnipeg est en résidence à Avatar. Il travaille sur le projet Sound Bombs, en continuité avec ses installations sonores portables. Il s’agit d’installations qui requièrent peu d’équipement et qui sont facilement transmissibles, c’est-à-dire qui se diffusent au public de façon à ce que l’artiste n’ait pas besoin de se déplacer. Ken Gregory élabore un projet d’intrusion par l’intermédiaire de la poste, sur le modèle des cartes de souhaits musicales, plus précisément celles où une mélodie s’enclenche dès l’ouverture. Cette installation fait de l’espace privé des destinataires le lieu même d’une intervention audio.

 

Qu’arrive-t-il lorsqu’un projet comme celui-ci s’inscrit dans le contexte du 11 septembre 2001, particulièrement en ce qui concerne les postes et les colis suspects? Au lendemain d’un tel événement, où les bombes ne sont pas seulement sonores, l’action critique de Ken Gregory peut être mal perçue, voire condamnée. L’art postal sonore ne peut pas faire abstraction de ce qui se passe; voilà un bel exemple du lien entre l’art et l’actualité.

Retour aux projets