Affichage du lecteur audio
La singularité du banal
La singularité du banal Béchard Hudon (2018)

Le duo est accueilli en résidence pour deux semaines.

Catherine Béchard et Sabin Hudon travaillent sur La singularité du banal, un nouveau projet qui explore le langage sonore imperceptible, fugitif et aléatoire des espaces intermédiaires que sont les ponts, les tunnels et les échangeurs routiers. L’espace-banlieue projette l'image d'un cadre de vie idéal, hors de la ville dans la quiétude d'un environnement plus paisible et abordable, mais en retour, oblige la société à produire de plus en plus de voitures, de routes, d'échangeurs routiers et de ponts. « Cette mobilité motorisée produit un halo sonore présent, normalisé, sourd et riche en basses fréquences. » À Québec, le duo enregistre les vibrations inaudibles induites par le déplacement des voitures, à l'aide de microcontacts placés sur différentes structures.

La singularité du banal est présentée du 29 juillet au 4 novembre 2018 à la Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval, dans le cadre de l’exposition collective TRIENNALE BANLIEUE! Là où se prépare le futur, commissariée par Julie Alary Lavallée, Jasmine Colizza, et Nicole Thibault.

À propos de Béchard Hudon
Catherine Béchard (née en 1962) et Sabin Hudon (né 1964) vivent et travaillent à Montréal, au Canada et forment un duo d’artistes depuis 1999. Si leur médium premier est d’abord l’installation cinétique et sonore, le duo réalise aussi des sculptures cinétiques silencieuses, des pièces audio, des performances, des œuvres 2D et des œuvres d’art public. Leur travail de création se situe au croisement de paramètres multiples, à savoir : la vue et l’ouïe, la matérialité et sa résonance, le temps et l’espace, le mouvement et l’immobilité, l’invisible et la propagation, le son, le silence et l’écoute. Autant de lignes de rencontre, de points de fuite, de zones floues ou de courbes de simultanéité qui façonnent notre expérience du monde. Leur travail a été présenté au Canada, en Croatie, en Allemagne, en République Tchèque, au Brésil, aux États-Unis et en Chine lors de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment au Centre d’exposition Lethbridge et à la galerie ELLEPHANT, à Montréal en 2016, dans le cadre de la Biennale internationnale d’art numérique, au Mois Multi à Québec en 2016, au Knockdown Center à Brooklyn, dans le cadre de l’événement Québec Digital Art in NYC en 2015, à la triennale Device Art à Zagreb en 2015 et au Musée national de Chine lors de l’exposition,ThingWorld: International Triennal of New Media Art en 2014. Béchard et Hudon ont également réalisé deux œuvres publiques permanentes au Québec : une installation sonore dans le clocher du nouveau CHUM à Montréal en 2016 et une sculpture extérieure à l’école primaire Gilles Vigneault à Montréal en 2015. Leur travail a fait l’objet d’une monographie parue en 2011 aux Éditions Oboro.

bechardhudon.com

Photos : © Marion Gotti - Avatar

Photo : Marion Gotti - Avatar
Photo : Marion Gotti - Avatar
Photo : Marion Gotti - Avatar
Retour aux projets