Affichage du lecteur audio
Fashion Plaza Nights
Fashion Plaza Nights Patrick Bernatchez (2013–2014)

Issu de l’ensemble intitulé Chrysalides (2006-2009), le projet Fashion Plaza Nights résulte d’un« répertoriage nocturne » des fenêtres illuminées de deux immeubles manufacturiers de la rue de Gaspé à Montréal, soit le 5455 (alias The Fashion Plaza) et le 5445. Cette comptabilisation s’est effectuée sur une période d’une année (avril 2007 à mars 2008) une fois par mois, environ une fois l’heure, de la tombée du jour jusque dans la nuit.

Au hasard des étages où l’activité ouvrière se poursuivait jusque dans la nuit, ces fenêtres veilleuses ont toutes été répertoriées puis transposées de manière systématique sur des portées ( 1 immeuble = 1 piano), de façon à créer 12 compositions pour 2 pianos et 4 mains.

 

Fashion Plaza Nights prend actuellement la forme d’une installation sonore et cinétique dans laquelle on peut entendre les 12 compositions tout en observant la formation lente et progressive d’un cocon autour de l’enceinte tournoyante. La présentation solennelle est une forme d'hommage aux « lucioles ouvrières ».

Fashion Plaza Nights existe également sous la forme d'un livret de partition pour 2 pianos et 4 mains.

Fashion Plaza Nights sera présentée du 7 novembre 2013 au 14 septembre 2014 au Musée national des beaux-arts du Québec, dans le cadre de l'exposition Les matins infidèles. L'art du protocole. Cette oeuvre a bénéficié du support d'Avatar pour sa réalisation, notamment via une résidence de recherche et création tenue à l'été 2013.

Retour aux projets