Affichage du lecteur audio
Cycle de dérives
Cycle de dérives Ariane Plante (2011)

Le projet littéraire à la source de l’expérimentation sonore d’Ariane Plante s’intitule Promenades et découle d’une résidence d’écriture au festival d’arts multidisciplinaires Laisser le passage libre en France en juillet 2010.

Le projet littéraire à la source de l’expérimentation sonore d’Ariane Plante s’intitule Promenades et découle d’une résidence d’écriture au festival d’arts multidisciplinaires Laisser le passage libre en France en juillet 2010. La résidence consistait à créer une œuvre d’expérimentation et de documentation in situ, à mi-chemin entre la promenade géographique et anthropologique, d’une part, et le parcours littéraire, d’autre part. Inspirées des lieux et des gens rencontrés, ces « flâneries » témoignent du contexte de leur écriture et de leur création tout en constituant une recherche sur la notion de promenade comme genre littéraire.

Cycle de dérives est la première œuvre sonore d’Ariane Plante. Elle est le résultat d’une expérimentation qui consistait à créer une promenade sonore par l’utilisation de narration et de sons issus d’enregistrements de terrain qu’elle avait elle-même réalisés.

 

Retour aux projets